ETUDIANTS

Lola Gilbert, Doctorante

Role des mammiferes marins dans le flux des nutriments et le stockage du carbone

Les travaux de recherche conduits dans le cadre de ma thèse visent à étudier les mécanismes de rétrocontrôle que les mammifères marins peuvent avoir sur l’écosystème, notamment par leur rôle dans l’ensemencement de la zone photique en nutriments et en micronutriments, via leurs matières fécales. L’idée est de quantifier le rôle des mammifères marins, non plus uniquement comme consommateurs des maillons supérieurs des réseaux trophiques, mais également sur le développement des maillons primaires par stimulation de la croissance du phytoplancton, et ainsi indirectement sur le stockage du carbone dans les réseaux trophiques. A partir de modèles bioénergétiques liant l’absorption de nutriments par la consommation de proies et l’excrétion de résidus, l’approche développée dans le cadre de mon travail inclura différentes échelles spatiales et temporelles, différents écosystèmes et différentes communautés de mammifères marins. Les données mobilisées comprendront des estimations de populations issues des campagnes aériennes de recensement, des données de télémétrie, des analyses des teneurs en nutriments de proies et de faeces et des données d’échouage. Grace a des modèles de prédictions de l’impact des changements d’abondances de ces prédateurs sur la dynamique des nutriments et du carbone dans les eaux de surface aux différentes échelles spatio-temporelles étudiées, le but de ces travaux est d’apporter des arguments scientifiques pour guider les politiques publiques de conservation.

UNDER CONSTRUCTION

© 2020 by Tiphaine Jeanniard du Dot. Proudly created with Wix.com

Ce site a été conçu sur la plateforme de création de sites internet
.com
. Créez votre site aujourd'hui.
Commencez